20/11/2020 – Communication de Cyril Castanet (et al.) : “Dynamique du socio-écosystème maya du territoire de subsistance de la cité de Naachtun.”

Dynamique du socio-écosystème maya du territoire de subsistance de la cité de Naachtun (Petén, Guatemala) entre 1500 av. et 1000 apr. J.-C. Développements méthodologiques et résultats préliminaires d’une approche systémique multiscalaire

Communication dans le cadre du 5e colloque international du CIST « Population, Temps, Territoires », le vendredi 20 novembre (session Les temps « longs » des territoires. Évolution diachronique de l’organisation des territoires et des peuplements).

Par Cyril CASTANET, Philippe NONDÉDÉO, Lydie DUSSOL, Marc TESTÉ, Louise PURDUE, Julien HIQUET, Éva LEMONNIER, Aline GARNIER, Hemmamuthé GOUDIABY, Antoine DORISON, Noémie TOMADINI, Sandrine GROUARD, Carlos MORALES-AGUILAR, Nicole LIMONDIN-LOZOUET, Julien CAVERO, AnneLise DEVELLE-VINCENT, Christine HATTÉ, Philippe LANOS, Fatima MOKADEM, György SIPOS.

Pour plus d’information : https://cist2020.sciencesconf.org/browse/author?authorid=809127

Résumé : Dans le cœur des Basses Terres mayas, plusieurs verrous scientifiques et techniques constituent des obstacles à la connaissance des dynamiques socio-environnementales, survenues aux échelles des territoires des cités sur la longue durée. L’étude du socio-écosystème de Naachtun, cité maya de la période Classique, n’échappe pas à ces contraintes. Quelles furent les évolutions des ressources (eau, sol et vivant) et de leurs gestions dans ce territoire, en regard du climat, de la demande sociale et du rapport à la nature des anciens Mayas ? Quels furent les risques socio-environnementaux associés à ces évolutions ainsi que la résilience du socio-écosystème? Afin de répondre à ces questions en levant ces obstacles, de nouveaux développements méthodologiques systémiques, interdisciplinaires et multiscalaires sont mis en œuvre (géoarchéologie, archéogéographie, paléoécologie, archéobotanique, archéozoologie, archéologie et géochronologie). Les résultats préliminaires révèlent la complexité des territoires palimpsestes mayas produits durant l’épisode ~ 1500 av.-1000 apr. J.-C. et renseignent les dynamiques croisées des hydrosystèmes, des agrosystèmes et des socio-systèmes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search